Maison Soti Kraujas

Très ancienne famille impériale dont les agissements sont restés un mystère pour beaucoup jusqu'à aujourd'hui...


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Sith-ari's Stories

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Sith-ari's Stories le Jeu 12 Nov - 10:27

[ENTREE N°1]

J'ouvre ce dossier, car on m'a conseillé d'enregistrer ma mémoire avant que je ne me souvienne plus de beaucoup de choses, dans quelques millénaires.
Bah, après tout pourquoi pas ?
Alors par quoi je commence... ben tiens; celle qui m'a conseillée ça, ma chère sœur, Asthary.
Dès sa naissance, on se doutait qu'elle serait unique en son genre. Alors que sa sœur nous brisait les tympans à pleurer sans interruption, elle, restait impassible. Elle se contentait de nous fixer comme si elle calculait quelque chose. Mais bon, sur le moment j'étais trop petit pour avoir ce genre de réflexion.
Elle a toujours été douée avec la technologie. C'est elle qui avait fabriqué nos bombes, à Helyana et moi, juste avec des matériaux qu'elle avait chipés et un sabre laser.
Au delà de ça, elle a toujours été une cancre. Ce point-ci ne c'est pas arrangé avec l'âge. Elle adorait coucher avec toutes les filles qui avaient posées les yeux sur moi, quant on étaient sur Naboo. Nevalia s'amusait à nous surnommer "Les Décadents", en partie à cause d'Asthary.
D'ailleurs, on a tous eu les soupçons qu'il y eu quelques chose entre Helyana et Asthary. Personnellement, je m'en fichais, même ensemble on a eu nos aventures chacun de notre côté.
Mais elle réussi à berner tout le monde en jouant l'idiote. Déjà toute petite c'était une génie, et ce point-là par contre s'est encore amélioré avec l'âge. Ça lui est arrivée plusieurs fois de tuer ses amantes pendant l'acte. Krey'a ne s'en est pas rendue compte quant elle l'a rencontrée, mais une fois qu'elle a posée ses griffes sur une jolie fille, c'est quasiment impossible d'y échapper. Quant à K'arah, elle joue avec le feu, mais elle doit s'en douter.
Après niveau puissance, disons que ce n'est pas spectaculaire, mais ingénieux sa façon d'utiliser ses pouvoirs. Couplés avec ses gadgets, ça peut devenir très efficace.
Asthary, si tu écoute ce que je dit, ça va mal aller.
Bon allez, je déconnecte...

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Sith-ari's Stories le Jeu 12 Nov - 10:52

[ENTREE N°2]

Krey'a... décidément je n'arriverais jamais à la cerner. Pour pouvoir s'approcher d'elle il faut gratter une carapace qui n'a de cesse de se reconstruire. Je crois que je vais finir par laisser tomber.
Ça fait maintenant 5 ans qu'elle vit avec moi sur Yavin 4, mais je la sens de plus en plus distante. Peut-être à cause de "l'amour de sa vie", Myralax. Elle ne semble pas se rendre compte que leurs futurs finira obligatoirement dans les larmes. Elle est promise à de grandes choses.
Avant mon rituel, j'aurais donné ma vie pour elle. Mais depuis... je réfléchis. En fait j'étais peut-être aveuglé par un amour naissant ? Ce que je sais, c'est que je ne peux pas lui faire confiance. Sur aucun point.
Elle a préférée sacrifier un possible futur plutôt que de blesser son bien-aimé que je m'amuse de toute façon à torturer. Est-ce une preuve de grand sacrifice ? Non, mais une preuve de bêtise et aussi la preuve que l'on ne peut pas lui faire confiance.
De toute façon, même avant je n'arrivais tout simplement pas à savoir ce qu'elle voulait. Elle a passée une nuit avec moi, il y a longtemps, mais à part ça, aucune preuve que j'avais la moindre place dans ses sentiments.
J'ai peut-être invité une ennemie chez moi...

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: Sith-ari's Stories le Jeu 12 Nov - 11:03

[ENTREE N°3]

Ce soir, j'ai encore torturé Myralax. Je n'arrive pas à m'en empêcher, ça me fait juste trop rire.
Cet idiot pleurnichait sur le "sacrifice" qu'a fait Krey'a lors de mon rituel.
Si on peut appeler ça un sacrifice. J'appelle ça une facilitée.
Mais d'accord, mettons que ce soit un sacrifice. En quoi est-ce que lui est touché ? Ce n'est pas lui qui a dû extraire la vie hors de son corps, seul et dans le sang. Il s'est contenté de culbuter quelqu'un qui était bien trop supérieur à lui.
Le mieux c'est qu'il me blâmait pour cela. Non je me rectifie : le mieux, c'est qu'il ne sait même pas que depuis ce rituel, ma folie est finie. Ce qui est révélateur, puisque cela signifie que pour lui, être sith ou employer certains moyens c'est être fou.
Avant je le respectais. Je le considérais même comme un ami, victime de ma folie. Mais maintenant... c'est juste une arme rouillée dans les mains d'une petite fille.
Pourquoi ne pas le tuer ? Krey'a m'attaquerait immédiatement. Or, il faut que j'agisse en premier.
Et puis... une arme rouillée peut attaquer n'importe quand, et n'importe qui. Autant attendre avant de la détruire pour de bon.

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: Sith-ari's Stories le Jeu 12 Nov - 11:21

[ENTREE N°4]

K'arah... sans mâcher mes mots, c'est un peu une salope. En fait pas qu'un peu.
Elle me cours après en permanence, et quand c'est moi qui fait un pas en avant, elle me fait languir.
Ce qui est sûr, c'est qu'elle est sérieusement atteinte. C'est peut-être ça qui l'a attirée vers moi ?
Au delà du fait qu'elle cherche en plus à jeter Keltiah dans mes bras, elle représente un vrai danger.
En fait c'est drôle, puisqu'elle me rappelle Nevalia. Elle s'accroche beaucoup à moi, mais elle pourrait me tuer pour m'avoir rien que pour elle.
Elle pense qu'on est pareils, mais elle ne sais pas à quel point elle a tort.
Jamais je ne m’attacherais à elle, et elle ne semble pas le comprendre.

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: Sith-ari's Stories le Jeu 12 Nov - 11:33

[Entrée N°5]

Mais qu'est-ce qui m'arrive...? Comment ais-je pu tomber aussi bas? Je déshonore ma famille et mon sang en me comportant de cette manière. D'abord avec Adness, un pauvre fou pragmatique et borné, pour qui j'ai sacrifié une partie de moi. Ensuite Myralax, un vulgaire soldat sans aucun avenir de grandeur, pour lequel j'ai ouvert mon cœur alors qu'après l'épisode Dyamar, je m'étais jurée que plus rien ne pourrait m'atteindre. Ces dernières années m'ont fait oublié qui j'étais, le destin qui m'attend, et par dessus tout mon pouvoir, que j'ai négligé au profit des plus abjectes faiblesses. Et cette voix dans ma tête....qui ne cesse de résonner comme un écho...une soif de sang...de pouvoir...d'où vient-elle? À qui appartient-elle? J'ai l'impression de la connaitre...et pourtant je n'arrive pas à mettre le doigt dessus. J'ai besoin de me ressourcer, de retourner à mes origines et à celle que je suis vraiment...et pour cela il n'existe qu'un seul moyen.

Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: Sith-ari's Stories le Ven 13 Nov - 10:44

[ENTREE N°6]

*Adness est torse nu, il a l'air fatigué. Il se passe une main sur le visage. Il soupire.*

... Je n'arrive plus à dormir.
Je repense à mes découvertes sur Manaan.
Déjà, le centre était mené par Nevalia. Elle était vraiment si malsaine quand je l'ai connu ? Je me souviens d'une jeune fille que ne cessait de me courir après, mais elle était d'une gentillesse incroyable. Même en ne faisant pas partie des Enfants de l’Équinoxe, nous la considérions comme étant de la famille.
*soupire encore*
Elle a collectée tout ce qui pouvais me relier durant ces 10 dernières années. Même le type que j'ai décapité sur Tatooine. Et l'un des apprentis que j'avais traumatisé avec l'histoire d'Umbara.
Elle a mentionnée mon père... je ne regrette pas de l'avoir tué. Mais des fois je l'envie...
Il y a autre chose... qu'est-ce qu'ils ont tous a parler de ma mère en ce moment ? Je n'ai plus rien à voir avec cette femme depuis que je suis bébé. *il semble passablement énervé, puis soupire encore, la tête en arrière, en fermant les yeux. Il remet sa tête droite*
Helyana... c'est à cause de ça que je n'arrive plus à dormir. Elle disait vrai, elle est encore vivante. Je sens que notre lien est encore existant. Et ça me tue. Ça me ronge. J'ai besoin d'elle.
*il fait une pause de quelques secondes, l'air penseur*
Nevalia à volé mon cœur. Il appartient à Helyana. Il va falloir que je le récupère, et que je récupère Helyana aussi. Je n'y ai jamais pensé mais en fait... je ne pourrais pas affronter l'éternité sans elle. Je ne peux juste pas penser à un futur sans elle. Mais...
*il refait une pause de quelques secondes, un peu plus longue, jouant avec ses doigts. Il a un regard d'une profonde tristesse*
Est-ce que je la mérite au moins ? Avec le rituel, je ne peux même plus jouer instinctivement de mes sentiments. Ça veut dire que je ne peux plus avoir une relation normale.
Entre ça et le fait que j'ai tué mon père, que j'ai éloigné Krey'a et Myralax... putain je n'ai même pas 25 ans et j'ai déjà tout raté ! Et je comptais vraiment vivre l'éternité comme ça ?!
Voilà pourquoi j'envie mon père. Jamais il ne s'est isolé, jamais il n'a fait d'erreur pareille.
*il semble sur le point de pleurer*
Je n'arrive même plus à pleurer... est-ce que c'était trop demandé que je puisse rencontrer au moins une personne avec qui je n'ai pas tout foiré ? Que je puisse profiter de tout ce pourquoi j'ai lutté ne serait-ce qu'un peu ?
*petite pause*
Il ne me reste plus qu'Asthary... au moins elle me comprend...
*il est sur le point de se lever, mais se retourne à mi-chemin*
... des fois, j'entend la voix d'Helyana dans ma tête...

Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: Sith-ari's Stories le Lun 16 Nov - 11:36

[ENTREE N°7]

*Adness fronce les sourcils, apparemment soucieux*
J'entends de plus en plus la voix d'Helyana... je pensais que c'était la fatigue, mais ça se fait de plus en plus fort.
Elle a peut-être trouvé un moyen de communiquer avec moi ? Il va falloir que j'y médite...
*il prend un air penseur, une main sur le menton, puis reprend :*
J'ai passé une bonne partie de la semaine dernière chez Asthary. Au final, je lui ais demandé d’emménager ici. Même si ce n'est que temporaire, moi ça me fait du bien d'un côté et de l'autre, je la protège et l'entraîne. Je n'ai pas besoin de préciser qu'elle a du potentiel, évidemment.
Je lui ai dit de s'installer où elle voulait, et elle à atterri dans la chambre de Krey'a en disant "Parfait !". Pourquoi pas ? Après tout, même si aujourd'hui je me rends compte que ça me fait mal, Krey'a n'a plus aucun lien avec moi. Et elle a perdue mon estime...
*prend un regard triste, puis secoue la tête*
Enfin bref ! Pour revenir à autre chose de plus fun, Asthary m'a aidée à amplifier mes pouvoirs, et mon look ! *dit-il en montrant sa main tatouée* Avec ça, mes pouvoirs spirituelles ont augmentés de façon phénoménale.
*croise les bras*
Enfin bon, après je ne dirais pas qu'il n'y a que des bons côtés à avoir Asthary sur Yavin. Elle adore parler, et je suis sûr qu'elle à un intérêt sur Keltiah. Elle me disait qu'elle préférait observer faire K'arah cette fois-ci, histoire de voir où ça va. Mon œil, je la connais elle veut savoir si elle est bien pour moi.
*à l'air joyeux*
Je me souviens quand on étaient petits, une fille avait refusée mes avances et elle avait mis une teinture turquoise dans sa douche. Elle avait les cheveux bleu pendant trois semaines *pouffe de rire* Ah mes sœurs...
Pour ce qui est de Keltiah, elle m'intéresse en effet, mais je ne pourrais jamais aimer quelqu'un d'autre qu'Helyana. Donc quelque part, je ne pense pas qu'elle devrait s'attacher à quelqu'un qui ne s'y attachera jamais vraiment. Et puis je ne suis pas Asthary ou K'arah, je ne m'amuse pas à dé-fleurer les vierges et je trouve que ce devrait être fait avec quelqu'un auquel tu tiens vraiment. Pas le premier homme qui te drague.
Mmmh... je serais devenu sage avec l'âge ?
En tout cas, je me déconnecte et je vais méditer. Peut-être que je trouverais la source des voix dans ma tête.

Voir le profil de l'utilisateur

8 Re: Sith-ari's Stories le Mar 17 Nov - 11:16

[ENTREE N°8]

Mothrel... j'ai beau le répéter je ne comprend pas la réaction de K'arah et Myralax à ce nom.
C'est sûr qu'il est ancien, et qu'il pourrait être plus puissant, mais il ne m'éffraie pas pour autant...
*réfléchis, la main sur le menton*
Enfin après je ne pense pas que ce soit son but. J'ai un grand respect pour lui. Il comprend ce que représente vraiment l'éternité, et même si nos buts sont totalement différents, je le vois bien pas vraiment comme un ami, mais plutôt comme un "compagnon" dans l'éternité.
Je pense que ce doit être à peu près réciproque pour lui. On se comprend vraiment. Au moins j'ai l'impression de parler à quelqu'un d'intelligent.
Il a l'air d'en vouloir à Krey'a par contre. Ce serait dommage de se faire comme ennemi quelqu'un de si intéressant.
Enfin, s'il la tue, honnêtement, je pense que dans quelques millions d'années, je l'aurais largement pardonné. Enfin je pense. On ne sais jamais.
*il parle sur un ton tout à fait tranquille. maintenant il marque une pause et fronce les sourcils*
Mais, il sous-estime beaucoup les autres. Il est également très possessif. Sans mauvais jeu de mots.
D'ailleurs comment tu peux prendre un corps qui n'est pas tien ? Moi ça me révulserait.
Tant que dans le futur il me fou la paix, je m'en ficherais. Je pense même qu'on pourrait bien s'entendre. Mais s'il ose essayer de poser ses griffes sur moi, ou sur Elle...
*il soupire*
Enfin, je dit ça, mais rien ne dit que je gagnerais entre nous. Lui aussi à sûrement usé de plusieurs moyens d'augmenter sa puissance au fur et à mesure des années.
Enfin, on est encore jeune. *sourit en coin* Et on le sera toujours. Par ce que c'est ça l'éternité.

Voir le profil de l'utilisateur

9 Re: Sith-ari's Stories le Mer 18 Nov - 13:00

[Entrée N°9]

Les choses semblent s'être arrangées avec Adness....
À présent, j'ai une nouvelle tâche qui requiert toute mon attention. Le redressement de la maison. Les choses se sont laissées aller en mon absence. Il est temps que je prenne mon rôle de Haute prêtresse en mains. D'abord, je me débarrasserais de tous les poids morts. Ensuite, j'instaurais une discipline ferme. Et pour finir, je redorais la prestance de notre maison, de sorte que tous nos ennemis trembleront à la simple mention de notre nom...
Mais d'abord, je dois m'occuper de cette "Nevalia"...Adness m'a demandé de ne pas lui faire de mal pour l'instant...mais mes éclairs me démangent...j'ai besoin de sang frais...Il va falloir que fasse appel à mon réseau d'informations...Oui...Oui...Je suis sûre qu'il la retrouvera en un rien de temps...après tout c'est sa spécialité...
Une fois ce problème réglé, plus rien ne pourra m'empêcher de faire entrer notre maison dans l'histoire.

Voir le profil de l'utilisateur

10 Re: Sith-ari's Stories le Mer 18 Nov - 13:55

[ENTREE N°10]

Je pense qu'il est temps de faire le point.
Avec Krey'a, les choses s'améliorent, elle est devenue plus conciliante, et tout les jours elle me fait comprendre qu'elle est là si j'ai besoin d'elle.
Pour l'instant j'ai encore de la rancœur envers elle, mais j'essaie du plus profond de moi-même de surmonter ça. Et c'est dur.
*il se met la main sur la tempe, comme si il réfléchissait intensément*
Ensuite, Myralax. C'est définitif, il a complètement perdu mon estime. Sujet clos.
Puis K'arah, elle commence à m'ennuyer. Qu'elle passe à l'acte maintenant ou plus tard, je m'en fou, j'arrête de lui courir après.
Mothrel ? Et bien il disparaît puis réapparaît de temps en temps. Je suppose que je vais devoir m'y habituer.
Keltiah... en fait j'y réfléchis encore. Je suis partagé entre le fait qu'elle soit intéressante, et magnifique mais aussi que je ne serais jamais sérieux avec elle.
Sinon, j'adore passer mes nuits dans le Zéphyr. J'adore ce monde, le contrôle que nous avons dessus, et par dessus tout qu'il n'appartienne qu'à moi et Helyana et puis on s'y sent juste bie... qui est-ce ? *dit-il tournant la tête. on entends une voix* Ah c'est toi Astha... AHAHAHAHAAHAHA !!!*il se retourne et s'effondre de rire, avec juste assez de force pour appuyer sur la deconnection*

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum