Maison Soti Kraujas

Très ancienne famille impériale dont les agissements sont restés un mystère pour beaucoup jusqu'à aujourd'hui...


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

La fin du passé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 La fin du passé le Lun 19 Oct - 18:10


La fin du passé




Le jour tant attendu était arrivé. L'épreuve finale allait commencer. Krey'a trépignait d'impatience à l'idée de terminer enfin sa formation et de pouvoir en découdre avec le surveillant. Celui-ci fixait les deux acolytes restants avec un air machiavélique...
-" Voilà le moment que je préfère, l'épreuve finale qui déterminera lequel de vous deux possède le pouvoir pour devenir un vrai Sith. Vous avez tous deux comptabilisé le même nombre de points vous permettant d'accéder à la dernière épreuve. Le jeu n'en sera donc que plus intéressant", continua Zirgunn avec un sourire cruel." Votre dernière tâche consistera en un duel à mort."
Les deux acolytes se regardèrent interloqués. Ils avaient tout prévu sauf une telle issue.
-" Je sais, c'est assez inhabituel, mais je tiens à savoir lequel d'entre vous est suffisamment déterminé pour surmonter tous les obstacles qui se mettront en travers de sa route. Et puis, un peu de sang rajoutera du piment dans votre formation", dit Zirgunn satisfait à l'idée du combat qui s'annonçait.
Dyamar, décontenancé par cette nouvelle, tenta de trouver une parade au sort qui les attendait.
-" Pardonnez-moi surveillant, j'aurai cru que ne possédant toujours pas de sabre laser, un tel combat paraitrait bien fade à vos yeux. Peut-être que récupérer l'un des plus anciens holocrons contenu dans le tombeau de Tulak Hord ferait un bien meilleur trophée pour votre bureau et votre réputation."
À peine eut-il terminé sa phrase qu'un éclair fusa dans sa direction. La puissance de l'éclair était telle qu'il cria de douleur.
-" Qui es-tu, misérable vermine, pour me dire quelles sont les décisions à prendre?", s'écria Zirgunn avec colère." N'oublies pas où est ta place! Je suis le surveillant et tu te plieras à ma volonté sans discuter, suis-je assez clair?"
-" Oui...surveillant...", marmonna Dyamar.
-" Parfait! Dans ce cas, ne me faites pas attendre et rendez vous dans la salle d'entrainement! Immédiatement!!"
Le surveillant Zirgunn sortit du bureau sans les regarder. Krey'a en profita pour aider Dyamar à se relever.
-" Il ne perd rien pour attendre...", dit froidement Krey'a.
-" Ainsi donc, pour récompenser nos efforts, nous allons devoir nous entretuer...quelle décision injuste", répondit Dyamar dépité.
-" La seule personne qui mourra aujourd'hui sera Zirgunn. Pour cela, il nous suffit d'entrer dans son jeu. Au dernier moment, nous nous retournerons contre lui, ensembles. Toi et moi contre la galaxie, tu te souviens?", dit Krey'a déterminée.
-" Toi et moi contre la galaxie!", réplique Dyamar en lui rendant son regard.
-" Bien, tiens toi prêt le moment venu...", répondit Krey'a.

Leur plan à l'esprit, Krey'a et Dyamar se dirigèrent vers la salle d'entrainement. Le surveillant les attendait déjà avec impatience. La salle était plus grande que prévue et avait été vidée pour l'occasion. Zirgunn invita les deux acolytes à se placer de part et d'autre du terrain. En tout cas, une chose était sûre, cette salle, en ce moment, portait très mal son nom étant donné le combat qui allait s'y dérouler.
-" Vous êtes prêts? Sachez qu'il n'y a aucune règle. Par contre, si je vous vois retenir vos coups, je me chargerai moi-même de mettre fin à vos jours", expliqua Zirgunn en les regardant tour à tour." Très bien, commencez!!"
Les deux acolytes s'élancèrent. Dyamar était très rapide, il feinta et plongea pour éviter la lame de Krey'a. Puis il se retourna prêt à abattre son sabre sur l'épaule droite de Krey'a. Mais celle-ci para l'attaque sans le moindre effort. Dyamar en profita pour lui enfoncer son genou gauche dans l'estomac. Krey'a en eut le souffle coupé mais se reprit juste à temps pour sauter de côté et éviter la lame de Dyamar qui n'était pas passée loin de sa tête, cette fois. Dyamar ne lui laissa pas le temps de se ressaisir, il se rua sur elle en enchainant d'incroyables passes d'arme que Krey'a commençait à avoir du mal à contenir. Alors, elle utilisa la force pour repousser Dyamar, puis lui jeta un éclair d'une telle violence qu'il tomba à genoux et perdit son sabre. Krey'a s'avança lentement vers lui et positionna sa lame juste à l'arrière de sa nuque.
-" Une dernière volonté, misérable?", demanda cruellement Krey'a.

Le moment était venu de retourner la situation à leur avantage. Dyamar comprenant le signal, ils se tournèrent d'un même élan et lancèrent des éclairs en direction du surveillant. Quelque peu surprit, Zirgunn parvint cependant à bloquer leurs attaques.
-" Pauvres fous! Vous avez cru que vous pouviez me vaincre aussi facilement?! Je vais vous montrer ce qu'est la vraie puissance!!", éructa Zirgunn fou de rage.
Aussitôt, Dyamar fut projeter contre les murs de la salle. Krey'a sentit son corps quitter le sol et sa gorge se serrer. Le surveillant l'attira jusqu'à lui.
-" Tu croyais vraiment que je n'avais pas vu clair dans ton jeu?! Pathétique orpheline...Tes parents sont morts comme des moins que rien et tu vas très bientôt les rejoindre."
Krey'a tenta de toutes ses forces de contrer le pouvoir du surveillant mais il était trop puissant. Sa gorge continuait de se rétrécir et elle sentait la vie qui commençait à la quitter lentement quand, soudain, Zirgunn se mit à crier de douleur relâchant son étreinte. Krey'a tout en tentant de reprendre ses esprits, regardait Dyamar qui avait transpercé le bras gauche du surveillant avec sa lame. Contre toute attente, Zirgunn réagit aussitôt arrachant le sabre de Dyamar et le lui planta dans le ventre. Dyamar s'effondra sur le sol...
Un long cri retentit et Krey'a se précipita vers son camarade. Elle eut juste le temps de le tenir dans ses bras au moment où la vie abandonnait le pauvre malheureux. Krey'a resta un long moment à contempler le corps sans vie de celui qui avait été son seul ami.

-" Il était faible, tout comme toi! Votre relation avait terni votre pouvoir et maintenant je vais abréger tes souffrances...", la menaça Zirgunn.
C'est alors qu'une puissance incroyable se déchaina. Krey'a tout entière à son chagrin, se laissa consumer par sa colère et sa soif de sang. Le sol se mit à trembler, l'atmosphère devint lourde et se chargea d'électricité. Des éclairs se mirent à pleuvoir du plafond creusant de profonds sillons dans le sol de la salle. Krey'a se leva et se tourna vers Zirgunn, les yeux pleins de haine et d'électricité. Elle libéra alors tout son pouvoir sur le surveillant et le carbonisa sur place. Puis, elle s'approcha de son cadavre encore fumant.
-" Vous m'avez blessée pour la dernière fois...puissiez vous rôtir en enfer...sale chien!"
Krey'a s'éloigna sans se retourner. Plus jamais, elle ne courberait l'échine devant qui que ce soit ni ne laisserait son cœur dicter ses actes. Désormais, elle marchait vers son destin...

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum