Maison Soti Kraujas

Très ancienne famille impériale dont les agissements sont restés un mystère pour beaucoup jusqu'à aujourd'hui...


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Un nouveau départ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Un nouveau départ le Mar 6 Oct - 22:57



Un nouveau départ


Adossée au balcon, le regard perdu dans la contemplation de la citadelle de Kaas City, elle perçut à peine la présence de celui qui venait d'apposer sa main sur ses jeunes épaules.

- "Encore en train de rêvasser ma fille?", demanda Dark Krey'on.
- "Non père! Je me demandais juste si le reste de l'univers était aussi petit que la Citadelle", répondit Krey'a.
- "Ah...ah...ah! Ma fille, l'univers est infini et un jour, peut-être, auras-tu la chance de le dominer entièrement. Mais pour cela, il te faudra t'entrainer sans relâche car c'est en étant constamment à la recherche de nouvelles connaissances qu'on accroit son pouvoir", répondit son père.
- "J'espère que je serai aussi forte que toi et que j'écraserai tous mes ennemis", dit Krey'a d'un air déterminé.
- "Je n'en doute pas un seul instant, ma fille", répondit Dark Krey'on tout en la regardant avec admiration.

Ils restèrent à se fixer ainsi pendant un moment qui parut une éternité. Krey'a était la fierté de Dark Krey'on Kuran et son bien le plus précieux au monde. Savoir qu'il ne serait pas présent pour assister à sa formation et à son ascension dans la hiérarchie Sith était une torture. Mais, Dark Krey'on avait un devoir à remplir envers l'Empereur et la famille Kuran.

- "Vous voilà enfin!", dit Dark Kerris, "j'aurai dû me douter que je vous trouverai là à regarder la cité. Loin de moi l'envie de vous interrompre mais il est l'heure...le vaisseau nous attend."
- "Tu as raison, mon amour, il est temps", répondit Dark Krey'on.
Il se mit à genoux et serra sa fille dans ses bras.
- "Surtout, n'oublies jamais qui tu es! Tu es une Kuran! Le sang-pur de plusieurs générations de Sith coule dans tes veines. Fais-le savoir à ceux qui oseront te manquer de respect. Rappelles-toi "Un sang-pur ne faillit pas!".
- "Un sang-pur ne faillit pas! C'est promis père, je serai digne de notre famille" répondit Krey'a d'un ton fort.
Dark Kerris s'avança alors et embrassa sa fille d'un léger baiser sur le front. L'expression de ses sentiments les plus profonds n'avait jamais été son point fort.
- "Puissions-nous nous revoir un jour, sois forte ma Krey'a!"
- "Promis mère, vous serez fière de moi!", répondit la jeune Sith.

Alors sans retourner, ses parents s'éloignèrent, la laissant seule sur le balcon, et se rendirent au spatioport pour prendre la navette qui les conduirait vers leur destin dans la bordure extérieure.
Restée seule à contempler la ville, Krey'a ignorait que ce jour serait le dernier où elle verrait ses parents. En effet, ceux-ci ne revinrent jamais de leur mission. Ils moururent au combat sur Athiss au service de l'Empereur.
Après cela, l'avenir de Krey'a bascula. Les autorités impériales ne sachant que faire de la jeune Sith, celle-ci n'ayant plus aucun proche parent en vie, l'Empire décida de l'envoyer à l'orphelinat. Mais contrairement à ce que Krey'a pensait, cet endroit ne fut pas son refuge, mais une prison dans laquelle son calvaire allait tout juste commencer.




Dès son arrivée à l'orphelinat, elle ne put passer inaperçue. Une Sith de sang-pur qui allait côtoyer de jeunes esclaves et aliens, voilà qui n'était pas courant. Les autres pensionnaires la regardaient avec mépris. Ils pensaient que de part sa naissance et son statut social, Krey'a bénéficierait d'un traitement de faveurs. Mais il n'en fut rien. Elle se retrouva à partager une chambre avec une Twi'lek nommée Cassya. Comment Krey'a était-elle tombée si bas pour se retrouver à devoir cohabiter avec une alien de la plus basse extraction?
Néanmoins, Krey'a pris son mal en patience. Elle se disait qu'il ne s'agissait que d'une autre épreuve à surmonter après le décès de ses parents. Les autres pensionnaires de l'orphelinat ne cessaient de lui mener la vie dure. Plus particulièrement un jeune Zabrak du nom de Kelton. La jeune Sith ne pouvait souffrir de sa présence. Cet idiot à la peau rouge et tatoué était persuadé que tout le monde se pliait à ses quatre volontés. Malheureusement pour lui, ce n'était pas le cas de Krey'a. Elle n'était pas du genre à courber l'échine devant qui que ce soit et encore moins face à un jeune effronté sans la moindre capacité.

Un jour, Krey'a était, comme à son habitude, perdue dans ses pensées tout en regardant la cité quand Kelton passa près d'elle et la fit tomber à la renverse.
- "Cette fois, c'en est trop, misérable cloporte!", s'exclama Krey'a.
- "Voyez-vous çà, mais c'est qu'elle a une langue finalement la princesse...!", répondit Kelton d'un air sarcastique.
Les autres pensionnaires de l'orphelinat, alertés par le bruit, se rapprochèrent afin de mieux pouvoir observer la scène dans toute son ampleur.
- "Voilà trop longtemps que je tolère ta présence. Pourtant, on ne peut pas dire que je n'ai pas fait preuve de patience à ton égard. Mais cette fois, tu es allé beaucoup trop loin et je n'accepterai pas davantage de supporter tes menaces envers moi", répondit froidement Krey'a.
- "Des menaces? Vraiment? Crois-moi, si je te menaçais, il y a longtemps que je t'aurai réduit au silence...ah...ah...ah...", ricana le jeune Zabrak.
- "Dans ce cas, qu'est-ce qui te retient? Vas-y, fais-moi ce plaisir! Depuis le temps que je rêve de me débarrasser de toi...", lui lança Krey'a d'un air de défi.
- "Tu l'auras voulu, sale Sith, je vais te faire ravaler tes paroles jusqu'à ce que tu t'étouffes avec!", cria Kelton en se jettant sur Krey'a.

Commença alors un combat acharné. Krey'a feinta et évita l'assaut de Kelton puis l'envoya valser à l'autre bout de la pièce d'un simple coup de pied. Kelton se releva péniblement et reparti à l'assaut de son adversaire. Cette fois, il fut trop rapide pour que Krey'a puisse éviter à temps le crochet du droit que venait de lui balancer le jeune Zabrak. Le point de celui-ci s'abattit en plein sur son arcade sourcilière provoquant une effusion de sang. Krey'a, à la vue de son propre sang qui se répandait lentement sur sa joue et ses mains, entra dans une colère noire. C'est alors que se passa un évènement impensable...
Le jeune Zabrak vit lentement ses pieds quitter le sol. Pris de panique, il ne cessait de se tortiller dans tous les sens sans vraiment comprendre ce qui était en train de lui arriver. Krey'a le fixait de son regard jaune perçant, un sourire cruel apparaissant au coin de ses lèvres. Kelton ne comprit que trop tard le sort que lui réservait la jeune Sith. Il fut projeter à travers la vitre et bascula dans le vide.
A cet instant, les paroles de Dark Krey'on lui revinrent en mémoire : "N'oublies pas qui tu es! Tu es une Kuran! Rappelles-le à tous ceux qui oseront te manquer de respect!".

Dès cet instant, la vie de Krey'a prit un autre cours. Le personnel de l'orphelinat ayant eu connaissance de l'incident, se référa aux autorités impériales. Celles-ci, convaincues que cette démonstration de puissance de la part d'une aussi jeune Sith laissait présager un avenir au sein de l'académie des Siths, décidèrent de confier son éducation aux meilleurs précepteurs de l'histoire de l'Empire.

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Un nouveau départ le Mar 6 Oct - 23:36

Je vois qu'on a des points commun : enfance hardcore ! XD et aussi les Zabrak semblent ne pas nous aimer ! :p
J'aime beaucoup !

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum